Réseau national

  Site économique des Lacs,  320 rue des Sorbiers 74300 THYEZ
04 50 90 72 40 – contact@boreal-vda.fr

Quelques bonnes raisons d'intégrer la couveuse Boréal Vallée de l'Arve

1°) La couveuse permet d’acheter et de vendre en toute légalité et sans s’immatriculer grâce au CAPE (Contrat d’Appui au Projet d'Entreprise) que propose Boréal, seul cadre légal permettant de tester son activité sans s’immatriculer.  cliquez ici


2
°) La couveuse permet de ne créer mon entreprise qu’après en avoir vérifié la viabilité.
 

3°) Le passage en couveuse permet à l’entrepreneur à l’essai d’aller au-delà de son cœur de métier qu’il maîtrise pour s’approprier celui de chef d’entreprise qu’il ne connait pas encore.
 

4°) Tester son entreprise avant de la créer améliore qualitativement les projets, accroît la pérennité des entreprises créées et donne aux entrepreneurs les moyens de vivre dignement de leur activité.
 

5°) Tester son activité permet d’apprendre à connaître son marché, de positionner ou repositionner son service, son produit, de l’adapter au marché, de tester ses capacités, de combler ses lacunes, d’apprendre à s’entourer… de démarrer dans de bonnes conditions.
 

6°) La possibilité de tester son activité en couveuse incite à dépasser le stade d’un travail marginal, irrégulier, voire non-déclaré, et à officialiser son activité.
 

7°) Valider son projet pendant plusieurs mois pour savoir s’il est viable permet de décider sereinement de créer ou non, et sécurise la création.
 

8°) S’exercer au métier d’entrepreneur avant de s’immatriculer permet de vérifier que l’entreprenariat correspond bien à son projet de vie.
 

9°) Les programmes d’appui dispensés à Boréal qu’il s’agisse du coaching individualisé ou des formations collectives, visent à assurer l’autonomie de l’entrepreneur à l’essai.
 

10°) La couveuse Boréal permet à tous, et plus particulièrement aux personnes éloignées de la culture entrepreneuriale, d’accéder à la création d’entreprise et de réussir leur projet.
 

11°) Le couvé devient autonome et prend confiance. Il acquiert des compétences nouvelles. Il peut échanger, partager des expériences… La couveuse est enrichissante sur le plan professionnel et personnel, en termes de savoir-faire et de savoir-être.
 

12°) En entrant en couveuse, les créateurs d’entreprises intègrent le réseau des dispositifs d’appui à la création, ce qui facilite leurs relations avec les autres acteurs, notamment lors de la création.
 

13°) Au terme de la période de test, on constate un taux stable de sorties positives avec 60 % des entrepreneurs à l’essai qui créent leur entreprise et 20 % qui retrouvent un emploi salarié.